Publié : Le 06/09/2018 à 9:46:45

RDC : La MONUSCO dément l’attaque d’un des ses hélicoptères

Il y a des rumeurs selon lesquelles un hélicoptère de la MONUSCO avait été attaqué le mardi 4 septembre à 11h15. C’est dans le territoire de Beni (Nord-Kivu).

« Hier (mardi) un hélicoptère qui transportait des troupes de Mavivi à Semuliki a dû faire demi-tour et lorsqu’il est arrivé à l’aéroport, les pilotes se sont rendu compte que des pales de l’hélicoptère avaient été endommagées. Mais non pas, comme on a pu le lire et sans doute le dire, suite à des tirs, mais, parce qu’en faisant demi-tour, les pales de l’hélicoptère ont été endommagées par les arbres dans cette forêt dense qui caractérise la région de Beni. Voilà ce que je pouvais donner comme réponse par rapport à cet hélicoptère », expliqué la Porte-parole de la MONUSCO, Florence Marchal, au cours d’une conférence de presse organisée mercredi à Kinshasa.
Elle a également donner des nouvelles de la partie Brigade d’intervention de la MONUSCO.

« La Brigade d’intervention est toujours là. Il y a près de 3 000 hommes qui sont déployés dans la région de Beni avec l’objectif de neutraliser les groupes armés, notamment l’ADF. D’ailleurs, (…) ils étaient en train de faire des patrouilles dans le cadre de leur mission de protection des populations civiles, des soldats de cette Brigade d’intervention ont été pris à partie par des présumés membres des ADF. Et deux d’entre eux ont été blessés, leur état est jugé stable. Mais c’est une illustration, à la fois de l’engagement de la Brigade d’intervention sur le terrain et des difficultés que cette brigade rencontre pour mener à bien ses opérations », a-t-elle ajouté.

Facebook share

Restez Connecté